Mi Andalucí­a

Mi Andalucí­a

Olvera, un village blanc parmi tant d’autres

A l’exception de Juzcar, ils sont tous blancs les villages d’Andalousie. Vous pouvez les découvrir au gré de vos balades à travers la sierra à moins que vous ne désiriez confier ce choix à un guide touristique. Il n’en manque pas sur le marché.

Des villages blancs, ils s’en trouvent sur des itinéraires courus et d’autres perdus au milieu de la montagne. Des villages blancs, ils s’en trouvent à flanc de collines et d’autres confinés au creux d’une vallée. Des villages blancs, ils s’en trouvent qui se vendent et d’autres qui préfèrent dormir paisiblement. Les villages blancs, ils sont tous semblables mais chacun avec ses spécificités.

 

P1010343.JPG

 

Olvera – Sur la route qui relie Arcos de la Frontera à Antequera, Olvera se situe non loin de Ronda. Directement, vous êtes frappé par l’imposante église néoclassique et la forteresse qui dominent le village. Anachronisme ! Il n’est pas rare que des aigles épient les visiteurs du haut du ciel. En effet, cette région détient le privilège de la plus forte concentration de rapaces en Espagne.

 

P1010317.JPG

 P1010313.JPG

 

La voiture garée, vous entamez l’ascension de la colline pour déboucher sur la Plaza de la Iglesia. A gauche, l’église de la Encarnación…. A droite, la forteresse nasride qui tomba en 1327 après de violents combats menés par Alfonso XI. En chemin, peut-être aurez-vous remarqué dans quelque vitrine les céramiques hautes en couleurs, une spécialité locale.

 

P1010326.JPG

 P1010328.JPG

 

La vue sur le village et les vastes oliveraies vaut ce petit effort. L’huile d’Olvera est d’ailleurs considérée comme la meilleure d’Espagne.

 

 IMG_8387.JPG

 

Un petit saut à l’office du tourisme et le préposé vous ouvre les portes de la forteresse qu’une rénovation récente a mise en valeur. Elle a la particularité d’être triangulaire, épousant ainsi la forme du rocher sur lequel elle est construite. Un donjon de belle facture – aménagé en salles culturelles -  permet de découvrir un escalier en colimaçon défiant toutes règles de sécurité, tant il est étroit et raide.

 

P1010337.JPG

 

Une salle d’exposition permet de se familiariser avec la vie quotidienne au moyen-âge, de suivre les grandes étapes de la Reconquête ou de découvrir l’évolution « urbanistique » du village.

 

Un rafraîchissement sur la Plaza de l’Ayuntamiento – en contrebas de la Plaza de la Iglesia – ou sur l’Alameda juste troublée par le bruit apaisant de la fontaine… et vous voilà reparti pour un autre village blanc.



26/07/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres