Mi Andalucí­a

Mi Andalucí­a

Pradollano, la tête dans les nuages

Qui s’imaginait que la deuxième chaîne de montagnes la plus élevée d’Europe se situe en Andalousie ? La Sierra Nevada, sans rivaliser avec les Alpes, peut s’enorgueillir de quatorze sommets dépassant les 3.000 mètres. Le Mulhacén culmine à 3.482 mètres.

 

Depuis le sommet de la Veleta (3394 mètres)

 

Pradollano – Située entre la Méditerranée et Granada, la Sierra Nevada s’étire sur près de cent kilomètres. Elle présente un relief de hautes montagnes que l’eau, la neige et la glace ont érodé. Vallées encaissées et profonds ravins contrastent avec les sommets arrondis qu’il n’est pas malaisé d’atteindre à pied (pour qui a quand même une bonne condition physique).

Plus de la moitié de sa superficie (170.000 hectares) est protégée sous le statut de Parc naturel et Parc national. Il est possible, au départ de la station de Pradollano – et pour autant que l’on dispose des autorisations requises – d’atteindre le sommet de la Veleta (3.394 mètres) en voiture et de plonger sur l’autre versant vers les Alpujarras.

 

 Station de Pradollano : le front de neige de Borreguiles (2700 mètres) un jour de grande affluence

 

 

Station de Pradollano : un domaine skiable de près de 400 hectares

 

Depuis le sommet de la Veleta (3394 mètres) 

 

L’Andalousie sous la neige

La montagne est belle en toute saison.

Il me faudra m’y rendre au printemps lorsque la végétation reprend ses droits sur une neige qui fait rarement défaut (plus de six mètres au cours de l’hiver 2010 / 2011).

Je ne connais de la Sierra Nevada que la station de ski de Pradollano (2.100 mètres), la plus importante de la péninsule ibérique, et quelques villages situés au pied de la montagne. Je ne connais de la Sierra Nevada que les pistes pentues qui dévalent depuis le sommet de la Veleta.

La station de Pradollano – connue aussi sous le vocable de Sol y Nieve - s’est développée grâce au championnat du monde de ski organisé dans la Sierra Nevada en 1995. Hôtels, appartements, restaurants et commerces s’accrochent au flanc de la montagne. Le domaine, réparti en différentes zones, propose près de cent vingt kilomètres de pistes ouvertes aux skieurs de tout niveau. Du sommet du domaine skiable à la station de Pradollano, un dénivellé de 1.200 mètres sur une piste de six kilomètres, de quoi contenter les plus exigeants.

 

 


 

 

 

 

Et en été…

Ça y est ! J'ai franchi le pas et je me suis rendu dans la station de Pradollano à la belle saison. Bars, restaurants et quelques boutiques sont ouvertes bien qu’il y règne une ambiance un peu morne. Autant faire bon gré contre mauvaise fortune !

 

Plutôt que d’emprunter la voie express A-395 qui vous emmène de Granada à Pradollano, pourquoi ne pas s’encanailler sur les petites routes de la Sierra Nevada. Attention, soyez sûr de votre véhicule et surtout de vos qualités de (bon) conducteur. La route GR-3200 est escarpée, étroite et très pentue. Les épingles à cheveux succèdent aux virages serrés.

 

85 - Lac de Canales.JPG

 

Peu après le passage du tunnel de la A-395, bifurquez à droite en direction de Pinos Genil. Dans le village, prenez à gauche vers Güéjar-Sierra. Au passage, arrêtez-vous au barrage de Canales qui a la particularité d’être composé de pierres empilées.

 

83 - Río Genil.JPG

79 - Le lac de Canales et Güéjar-Sierra depuis la route de El Dornajo.JPG

 

Juste en face à la caserne de la Guarda civil de Güejar-Sierra, une petite route rejoint un pont qui enjambe le río Genil avant de vous proposer ses pentes dépassant parfois les 20%. Huit kilomètres d’ascension pour se retrouver à l’intersection de la voie rapide. Comment des gens ont-ils pu choisir cet endroit pour y établir leur lieu de résidence. Ils sont fous ces Ibères ! Il est vrai que les vues sur la vallée, le lac de Canales et le village de Güejar-Sierra sont parfois époustouflantes.

Une visite au Centro de los visitantes « El Dornajo » s’impose. On peut l’assimiler à un musée de la région qui offre tout ce qui est nécessaire pour s’attaquer au toit de l’Espagne péninsulaire (cartes, guides, matériel de randonnée,… et conseils).

 

18 - Güéjar-Sierra.JPG

21 - Colado de las Sabinas.JPG

 

Laissez derrière vous la grand-route pour reprendre les lacets qui mènent au Colado de las Sabinas. Pour qui a déjà gravi le Mont Ventoux, pas de dépaysement. La végétation se fait rare et le vent peut souffler avec violence. Un point de vue permet de découvrir Granada et les contreforts de la Sierra Nevada. Au loin se dresse le sommet de la Veleta (3394 mètres). Encore quelques kilomètres et vous redescendez vers la station de Pradollano qui culmine à 2100 mètres.

Il fut un temps où il était possible de poursuivre l’ascension jusqu’à la cime de la montagne. Aujourd’hui, le classement d’une grande partie de la Sierra Nevada en Parc naturel et Parc national en interdit l’accès aux véhicules non autorisés.

 

Un éventail de randonnées…

Qu’à cela ne tienne ! Prenez la télécabine pour rejoindre Borreguiles, la station d’altitude. Il est possible de pousser encore plus haut grâce au télésiège « Veleta ».

 

28 - Pradollano depuis le téléphérique Borreguiles.JPG

34.JPG

 

Six chemins de randonnée balisés – Rutas Fusión de la nieve - vous permettent de découvrir la haute montagne. Sur réservation préalable, il est possible de s’offrir les services d’un guide (pour au moins quatre personnes). Ces différentes promenades s’adressent, non à des sportifs confirmés, mais à monsieur Toutlemonde pour autant qu’il possède un tant soit peu de condition physique.

 

 

-       Ruta de la Veleta (certainement la plus ardue) à la conquête du deuxième sommet de l’Espagne péninsulaire. Le panorama à 360º est tout simplement étourdissant.

 

52 - Laguna de las Yeguas.JPG

 

-       Ruta de la laguna de las Yeguas aux sources du Río Dilar

 

42 - Observatoire de Sierra Nevada depuis le sommet de la station.JPG

 

-       Ruta del observatorio le plus élevé d’Europe

-       Ruta de la Virgen de las nieves

-       Ruta de las Chorreras pour les amateurs de faune et flore locales

-       Ruta de las suertes à la découverte du mode de vie des anciennes populations de la sierra.

Les plus costauds partiront tôt le matin pour atteindre le Mulhacén (3482 mètres) et ainsi dominer – du regard – la grande Espagne.

 

mais aussi du cyclisme

Le domaine est aménagé pour les spécialistes du mountainbike. Par contre, ici, pas de place à l’amateurisme. Les plus doués grimpent jusqu’au sommet de la Veleta par le chemin de chèvres avant de se laisser « tomber » 1300 mètres plus bas dans la station de Pradollano selon des itinéraires préparés et dotés de difficultés techniques (virages relevés, tremplins, buttes,…)

 

Mirlo blánco

Les enfants – et les plus grands - pourront se divertir au parc d’activités ludiques « Mirlo blánco », installé à proximité des stations de télécabines de Pradollano. Entre piscine, patinoire, circuit de voitures à pédales, trottinette tout terrain, bobsleigh (sur rails), le choix peut s’avérer difficile.

 

Quelques conseils... pas inutiles

N’hésitez pas à vous garer dans les parkings souterrains… ils sont gratuits en été.

Une excursion dans la Sierra Nevada ne s’improvise pas.

Si vous trouvez de quoi vous sustenter dans la station de Pradollano, soyez prévoyant si vous désirez aller en altitude. Rien n’est ouvert à Borreguiles. Tout au plus, quelques distributeurs à la sortie des télécabines vous permettront de prendre une boisson ou un snack mais ne comptez pas y manger plus consistant.

Si vous désirez éviter les fast-foods, je vous recommande le Ci Vediamo (Plaza de Andalucía), une pizzeria au décor un peu kitsch mais qui vous surprendra agréablement, y compris au moment de la note.

 Vous avez choisi l’une des promenades proposées. Parfait !

Je vous rappelle d’être prévoyant.

 

23 - Pradollano.JPG

 

Avant le départ, renseignez-vous quant à la météo en altitude. Internet est là pour vous aider mais un centre d’information se situe sur la place principale de la station. Ne prenez pas en compte le temps dans la station pour estimer quoi emporter au sommet. De plus, en montagne, la météo peut se montrer très capricieuse.

Une tenue confortable et adaptée, de bonnes chaussures sans qu’il soit nécessaire de chausser des bottines de haute montagne. Des chaussures de sport (de qualité) feront très bien l’affaire. Un sac à dos avec de l’eau (indispensable), un en-cas solide voire le pic-nic et des vêtements appropriés (pull et/ou coupe-vent).

Gardez un œil sur votre montre au risque de devoir redescendre à pied jusqu’à la station.

 

Quelques bons plans

Un logement dans la station vous reviendra bien plus cher que dans les petits villages situés à la sortie de Granada – Pinos Genil ou Güejar-Sierra -, il est possible de trouver le gîte et le couvert à bon prix.

 

 

 

Finca Aldabra : Granada depuis le salon de lecture

 

Personnellement, j’ai opté pour la finca Aldabra (Pinos Genil). Dans un jardin de soixante ares qui offre une vue magnifique sur Granada, ce petit hôtel familial dispose (pour le moment) de huit chambres spacieuses et confortables et d’un restaurant qui propose une cuisine « comme chez soi ». Avantage, il est juste en retrait de la grand-route A-395 qui grimpe jusqu’à la station distante de vingt kilomètres. Inma se coupe en quatre pour que ses hôtes ne manquent de rien.

 

 

Le village de Güejar-Sierra est une alternative mais atteindre la station prendra plus de temps en hiver parce que la route directe (mais sinueuse) GR-3200 est coupée par la neige.

 

 

Rejoindre le village au départ de Pinos Genil est agréable et mérite peut-être une attention particulière. Le panorama sur le barrage et le lac de Canales est impressionnant.

 

 

 

Une balade à travers Güejar-Sierra permet de découvrir un agréable lieu de séjour et une alternative estivale pour qui désire aborder la Sierra Nevada en même temps que de visiter l’incontournable Granada.

 

 

Et pour tout renseignement complémentaire,

 - www.sierranevada.es

 - www.guejarsierra.es

 - www.fincaaldabra.es

 - www.hoteljuanfrancisco.com 

 

 

  

location Sierra nevada



20/04/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres